October 19, 2020

4 techniques pour rendre une intervention inoubliable

Que vous ayez 19 ans ou 75 ans, si on vous donne l'occasion de prendre la parole 15min face à 300 personnes, vous devez rendre votre intervention inoubliable.

Pourquoi ?

Parce que c'est une chance.

Une chance car la quantité d’informations partagées ne cesse d’augmenter alors que dans le même temps les capacités d’attention et de concentration diminuent.

Avoir 300 personnes prêtes à vous écouter est une chance.

Une chance car avoir l'opportunité de partager une idée qui vous anime, de créer un changement qui peut bouleverser le public et le marquer durablement n'arrive pas tous les 4 matins.

Avoir 300 personnes prêtes à avoir un déclic grâce à vous est une chance.

Une chance car se mettre dans une situation nouvelle, déstabilisante, stressante, où des centaines d'yeux vont juger votre prestation est un joli bond hors de sa zone de confort.

Avoir une occasion précieuse pour apprendre et développer ses capacités à rassembler et fédérer par votre parole est une chance.

Le 23 septembre 2020, Adélaïde (19 ans) et Estelle (75 ans) ont eu le droit de parler de leurs idées et le devoir de les présenter de manière mémorable.

Face à elles : 300 personnes venues pour la soirée So Good Live ; soirée qui lançait la sortie d'un nouveau magazine mettant en lumière celles et ceux qui font le monde de demain.

Nous avions l'honneur d'être partenaire de cette soirée et d'animer une séquence appelée la "Génération Nan-Nan" pour promouvoir un mouvement collectif, inclusif et intergénérationnel. L'équipe panache a aussi été mobilisée pour donner des coachings à des invités qui souhaitaient prendre la parole face cam' en fin de soirée.



J'ai travaillé à préparer cette séquence avec nos 2 oratrices pour réfléchir aux messages qu'elles souhaitaient faire passer et à la forme la plus adaptée pour un effet mic drop.

L'occasion de vous dévoiler quelques techniques qui permettent de recevoir ce genre de réaction pendant le live :


(This is our job, thanks ;)

Le moyen le plus efficace pour ancrer fermement une prise de parole dans l’esprit du public est de lui faire ressentir une émotion.

Les émotions permettent un accès rapide à la mémoire.

Si je vous demande de vous remémorer un événement passé, vous allez d’abord faire appel à vos émotions.

Exemple si je vous demande "comment étaient tes vacances d'été ?"

« C’était canon ! »
« Je me suis grave ennuyé.e chez Tonton André »
« C’était trop court »
« La Corse c'est tellement beau ! »


Ensuite, seulement, vous serez capable d’accéder aux détails.

Ce sentiment va aussi teinter la manière dont vous appréhenderez la même situation dans le futur :
« La Corse c’était bien ... j’ai envie d'y retourner »
ou
« Chez Tonton c'était terrible ... je ne veux plus y mettre les pieds »


Nancy Duarte, écrivaine et conférencière américaine a créé une théorie pour "rendre une intervention mémorable" : elle parle d'un moment qui doit marquer les esprits, un moment S.T.A.R. = Something They’ll Always Remember (y'a même son TED Talk pour plus de détails avec des graphiques qui décortiquent des talks).

L’objectif S.T.A.R est de provoquer une réaction du public : peur, humour, dégoût, surprise...  et de l’utiliser pour laisser une trace indélébile de votre idée.

Parmi les approches existantes, je vous en donne quatre qui ont fait leurs preuves :

Montrer au lieu d’expliquer

Il est essentiel d’être le plus concret possible. Lors du lancement de Free Mobile, lorsque Xavier Niel annonce qu’il offre à chaque participant un forfait à 2 euros, les spectateurs ne trouvent pas sous leur siège une carte SIM, mais une pièce de 2 euros… c’est concret, « 2 euros = 1 forfait ». Lorsque Jamie Oliver dénonce la quantité de sucre qu’il y a dans le lait pour bébé en Angleterre, il arrive avec une brouette pleine de sucre qu’il vide devant lui : « voilà ce que mange chacun de vos enfants en 1 an ! ».

Faire prendre conscience

Il est parfois difficile d’impliquer émotionnellement un auditoire face à un risque. Et nous savons, depuis les publicités sur la sécurité routière, que trop d’émotions peut être contre-productif. Lorsque Bill Gates veut sensibiliser une assemblée de riches Américains aux dangers du paludisme, il leur montre un bocal contenant un moustique qu’il libère dans la salle… aucun des participants n’a pu oublier ce qu’il a vécu à ce moment-là.

Pratiquer l’autodérision

Particulièrement efficace pour ancrer un élément de crédibilité, l’autodérision montre que vous savez jouer avec l’image que vous renvoyez aux autres. Lorsqu’Obama veut désamorcer la polémique lancée par Donald Trump concernant la validité de son extrait de naissance, il annonce en plein dîner officiel qu’il va rendre publique la première vidéo de sa naissance et projette les premières minutes du Roi Lion !

Créer un rendez-vous

Si votre but est d’installer une connivence avec votre public sur la durée, il est intéressant de penser à un événement récurrent qui se reproduira à chacune de vos prises de parole. Ainsi vous allez créer une attente chez votre auditoire qui augmentera son attention. Steve Jobs avait installé ce type de rendez-vous en annonçant la fin de sa présentation pour finalement ajouter : « One more thing… ».


Pour Adélaïde et Estelle, le B.A.-BA a été de mettre en récit leur propos (storytelling, you know what I mean hein!)

Mais aussi,

Adélaïde pratique l'auto-dérision sur le fait qu'elle soit une jeune femme blanche européenne qui ne subit pas encore les effets du changement climatique (car on peut très bien lui reprocher de ne pas être la plus légitime sur ces sujets).

Estelle parle des "30 calamiteuses" pour faire prendre conscience que le bilan de sa génération n'est pas positif pour la planète.

Pour découvrir leurs histoires et cette séquence "Génération Nan-Nan" qui, nous espérons restera mémorable, rdv sur ce lien à partir de 48mn38.

Et vous, qu'allez-vous faire pour votre prochaine intervention ?

Prêt.e à commencer à vous transformer pour transformer la société avec des prises de parole engageantes ? Abonnez-vous à notre Newsletter pour recevoir du contenu et des conseils uniques en totale exclusivité mondiale !

Julien de Sousa, co-fondateur

Derniers articles