November 1, 2021

5 étapes pour motiver 456 personnes à s'entretuer

9 épisodes de 50min plus tard, me voilà faire partie des 142 millions de téléspectateurs qui ont regardé la série événement de cette rentrée : Squid Game.

Le meilleur départ dans l'histoire de Netflix.
La série est n°1 dans +90 pays et présente partout : sur les feed des réseaux sociaux, dans des meme, dans des Escape Games, et malheureusement aussi dans des cours de récré où des collégiens s'en inspirent pour des jeux violents...

En même temps, le pitch de la série pouvait laisser présager des dérives : tentés par un prix de plusieurs millions d'euros en cas de victoire, des centaines de joueurs endettés acceptent de s'affronter lors de jeux pour enfants aux enjeux mortels...

Un mix d'Intervilles et Battle Royal, où la vachette est remplacée par la machette.

Comment diantre, des citoyen.ne.s lambdas se retrouvent à accepter de mourir ou de s'entretuer pour une importante somme d'argent ?

Parce que les organisateurs de ce jeu mortel ont pensé à tout...

Je suis allé décortiquer tout ça pour vous aider à motiver les autres à passer à l'action, sans les payer, ni les tuer !

Squid Game Saison 1 : Découvrez les premiers avis des spectateurs (Aucun  Spoiler) - SerieOphile

Pour celles et ceux qui ont déjà vu la série "Squid Game", vous allez très vite pouvoir connecter avec ce que je vais vous partager.

Pour les autres, je vais essayer de ne pas trop spoiler mais les risques sont tout de même là donc 2 options s'offrent à vous : regarder 7,5 heures d'épisodes avant de lire la suite, ou poursuivre en votre âme et conscience.

Bien.

"Squid Game" ce sont des VIP pétés de thunes qui ne savent plus comment se divertir. Alors ils organisent chaque année un jeu dans lequel s'affrontent des joueurs. Mais une question importante se pose : comment motiver ces 456 personnes de passer à l'action ?

En d'autres termes : comment les motiver à jouer à leurs jeux, avec leurs règles, quitte à y laisser la vie ou à ôter la vie d'un autre humain ?..

Au préalable, ces VIP ont dû se poser au moins 5 questions.

5 questions qu'il vous faut absolument vous poser lorsque vous préparez une prise de parole qui sera réellement efficace et qui motivera votre public à se mettre en mouvement.

1. QUI EST MON PUBLIC ?

Pour les organisateurs : ils ont ciblé des femmes et hommes de 25-40 ans endetté.e.s jusqu’au cou. Leur vie en dehors du jeu est un réel enfer : ils sont rejetés, invisibilisés, laissés-pour-compte (bancaire). Ils ne vivent pas, ils survivent. D'ailleurs l'épisode 2 s'appelle "L'Enfer", c'est le moment où les joueurs choisissent de quitter le jeu, de revenir à la "vraie vie". En somme, les joueurs ont été sélectionnés car ils n'ont plus rien à perdre.

Angleterre : la série Squid Game désormais interdite aux enfants - L-FRII


Pour vous : chaque public est unique. Vous ne partagez pas la même chose si vous parlez à des enfants de 10 ans ou à des joueuses de piano chevronnées. Si vous parlez face à votre équipe ou à des investisseurs. Au plus vous prenez le temps de bien comprendre qui est votre public, au plus vous faites preuve d'empathie pour vraiment vous intéresser à lui avant de prendre la parole, alors au mieux il saura vous le rendre et rester captivé.

Donc, posez-vous ces questions :
- Qui sont les gens face à vous, prêts à vous écouter ?
- Quels sont leurs problèmes ?
- Qu'est-ce qui les démange dans leur vie ?
- Quelles sont leurs motivations ?
- Qu'est-ce qui peut les intéresser ?
- Quelles sont déjà leurs connaissances sur le sujet ?


Grâce à ces questions, vous allez pouvoir sélectionner uniquement les messages qui feront la différence auprès d'un public donné.

2. QUEL EST MON OBJECTIF ?

Pour les organisateurs : ils veulent faire jouer 456 personnes à des jeux et leur donner envie de rester dans le game jusqu'au bout. Mais pas seulement, car des notions de moralité peuvent les freiner en cours de jeu. Donc ils veulent surtout que les joueurs soient prêts à tout pour gagner.

Squid Game : des enfants imitent les jeux violents de la série à l'école


Pour vous : à chaque prise de parole, c'est l'occasion de faire passer un message et aussi l'occasion de créer un changement. Ce n'est pas le même objectif de galvaniser votre équipe sur la nouvelle strat' ou de convertir votre prospect en client. Il existe bien trop de réunions où on se retrouve pour s'écouter parler sans trop savoir pourquoi on est là. Ni savoir si on est avec les bonnes personnes... Tournez votre langue 7 fois dans votre bouche et demandez-vous pour quoi voulez-vous parler ?

Donc, posez-vous ces questions :
- Pourquoi êtes-vous face à ce public ?
- Pourquoi prenez-vous la parole ?
- Qu'est-ce que vous souhaitez que le public pense, ressente et fasse après vous avoir écouté ?


Grâce à ces questions, vous allez pouvoir sélectionner uniquement les messages qui serviront votre objectif.

3. QUEL EST VOTRE MESSAGE CLE ?

Pour les organisateurs : ils proposent de jouer à des jeux pour enfants, donc simples. Les règles sont au nombre de 3 : un joueur ne peut pas arrêter de jouer | s'il refuse, il est éliminé | le jeu s'arrête si la majorité le décide. Donc les règles sont aussi très simples. Finalement, le message à retenir est : le gagnant des 6 jeux gagnera 456 milliards de Won (330 millions €, une coquette somme). Clair, limpide, facile à retenir et à partager.

https://imgsrc.cineserie.com/2021/10/1907455.jpeg?ver=1


Pour vous : vous avez sûrement des milliers de choses à partager. Ce n'est pas difficile de parler pendant des heures. En revanche, le public attend de vous que vous soyez concis. Sa mémoire n'est pas extensible. Dans le flot d'infos et de messages que vous allez lui partager, il ne retiendra que l'idée clé. Alors facilitez-lui la vie en étant vous-même clairs avec le message à retenir.

Donc, posez-vous ces questions :
- Que doit retenir votre public ?
- Si votre message tenait en une phrase, lequel serait-il ?
- Si le public parlait de votre idée clé, qu'aimeriez-vous qu'il dise ?


Grâce à ces questions, vous allez pouvoir sélectionner uniquement les messages qui serviront votre idée clé et structurer un discours qui la sublime.

4. QUEL EST VOTRE PROMESSE DE CHANGEMENT ?

Pour les organisateurs : grâce à une participation active au jeu, le/la gagnant.e remportera une énorme somme d'argent qui lui permettra de rembourser ses dettes afin de ne plus survivre, mais de vivre. Et se la couler douce à Marseille avec moi. Mais ce n'est pas vraiment ça la promesse de changement, c'est quelque chose de plus puissant qui vient faire appel aux motivations profondes de chacun des joueurs. L'argent n'est pas une fin en soi, c'est un moyen pour "devenir un meilleur père" (Seong Gi-Hun), "récupérer la garde de son frère" (Kang Sae-Byeok) ou encore "mieux s'intégrer dans le pays en tant qu'immigré" (Abdul Ali).


4 bằng chứng "úp mở" Squid Game mùa 2 sốc óc mà hợp lý: Nam chính trở thành  "trùm cuối", một nhân vật chắc kèo sống lại?


Pour vous : vous avez beau avoir un message clair et concis à partager, ça ne sera jamais suffisant pour inspirer un passage à l'action. Au mieux le public est convaincu et c'est tout (pas d'action). Au pire, il s'en tamponne le haricot. Tout simplement parce qu'à chaque fois qu'on écoute quelqu'un, on se demande ce que ça peut changer chez nous. En quoi ça m'intéresse de savoir que le niveau de la mer va faire disparaître les Maldives ?.. Nous sommes tous auto-centrés, c'est un fait. Donc le public se demande ce qu'il a à y gagner personnellement.

Donc, posez-vous ces questions :
- Quels sont les bénéfices de votre idée pour le public ?
- Quelles valeurs se cachent derrière votre idée ? Des motivations profondes ?
- Comment susciter du désir ?
- Comment votre public peut devenir une meilleure version de lui-même ?


Grâce à ces questions, vous allez pouvoir sélectionner uniquement les messages qui aideront à mettre le public en mouvement.

5. QUELLES SONT LES RESISTANCES À LEVER ?

Pour les organisateurs : difficile pour eux d'inciter des gens lambdas à mourir et s'entretuer tout de même... et pourtant. J'ai noté au moins 3 freins et 3 astuces trouvées pour les lever.
Dans le premier épisode, les joueurs commencent à avoir des doutes sur les gains réels à gagner. Alors une énorme tirelire sort du plafond et on la voit se remplir d'argent en cash à chaque joueur "éliminé". 1 milliard de Won sont déversés à chaque mort.
Dans l'épisode 2, la moitié des joueurs ont été tués suite au premier jeu car ils n'avaient pas compris que "éliminé" voulait littéralement dire "éliminé de la surface de la Terre". Alors les organisateurs leur donnent la possibilité de quitter le jeu.
Certains joueurs décident de revenir en connaissance de causes, en étant encore plus motivés qu'avant. De fait, la moralité à tuer l'autre s'efface par la même occasion. Surtout lorsqu'ils sont dos au mur lors du jeu des billes où ils sont obligés de gagner face à leur adversaire direct pour rester en vie.
Tout a été minutieusement préparé pour anticiper toutes les éventualités.

Squid Game' Episode 2 Recap: "Hell"

Pour vous : vous avez un très beau message et une belle promesse de changement mais il y aura toujours des réticences au changement. Le changement a un coût énergétique. Une habitude est difficile à déloger. Transformation digitale, nouvelle organisation interne, changement de messagerie... vous les voyez les résistances potentielles à lever à chaque fois pour rassurer et assurer une bonne transition ?

Donc, posez-vous ces questions :
- Comment identifier et lever les freins du public ?
- Quelles bonnes raisons le public a de ne pas vouloir changer ?
- Quels peuvent être tous les contre-arguments reçus ? (et préparer les bons arguments)
- Comment le rassurer ? Gagner sa confiance ?


Grâce à ces questions, vous allez pouvoir anticiper les éventuels freins et gagner encore plus en impact pour créer un changement.

Dans "Squid Game", l'argent est un énorme levier qui met en mouvement des gens en grande difficulté financière. Antoine Coppola, cinéaste, et enseignant-chercheur à l’université de Séoul, appelle cette métaphore le "nécro capitalisme", c’est-à-dire un capitalisme à la fois prédateur de la nature et des êtres humains.

Un monde que personnellement je ne veux pas du tout.
Un monde que j'ai pourtant regardé pendant 9x50min, comme les VIP...

Alors, posons-nous la question du monde que l'on souhaite créer.

Et utilisons la force de la rhétorique pour ce monde.

Prêt.e à commencer à vous transformer pour bouger les lignes grâce à des prises de parole engageantes ?
Abonnez-vous à notre
Newsletter pour recevoir du contenu et des conseils uniques en totale exclusivité mondiale tous les mois.

Julien de Sousa, Président Fondateur

Derniers articles