July 9, 2020

Le secret pour rendre une vidéo de 30min sur les oiseaux captivante !

Je suis un éternel curieux et un assoiffé de connaissances. Je lis beaucoup de livres et regarde énormément de vidéos sur YouTube. Je dois être abonné à une centaine de chaînes comprenant du contenu historique comme Nota Bene ou C'est une autre histoire, du contenu pour me former comme Marketing Mania ou A&J Smart, du contenu pour m'informer comme Hugo Décrypte, et aussi du contenu plus scientifique comme la chaîne dont j'aimerais vous parler aujourd'hui, celle de Max Bird. Et plus précisément de sa dernière vidéo où pendant 30min, notre comédien-vulgarisateur-ornithologue nous parle de sa chasse aux oiseaux pendant son confinement. Chasse à la photo j'entends, il est un fervent défenseur du droit animal et militant écologiste. Oui je suis carrément fan de ce mec :)

Ce qui m'intéresse dans cette vidéo c'est la technique qu'il a utilisée pour maintenir mon attention pendant 30min pour parler... d'oiseaux ! Un thème qui me fait ni chaud ni froid et jamais je n'aurais pensé être autant absorbé par ce sujet. Mieux, j'ai tellement été captivé qu'à la fin de la vidéo j'avais envie d'aller chercher des oiseaux autour de chez moi pour les photographier. N'est-ce pas là l'objectif principal d'une prise de parole réussie : créer un changement chez l'autre.

Pour la suite de la lecture vous avez 2 options :

  1. Regarder d'abord la vidéo qui suit pour découvrir mon décryptage,
  2. L'inverse !

Passons rapidement sur le fait que Max Bird, Maxime Déchelle de son vrai nom, est très bon orateur, son enthousiasme est communicatif, il nous embarque car il parle avec passion... En d'autres termes : la forme est excellente et ses talents de comédien (et de montage !) font rayonner cette vidéo. C'est un excellent début pour maintenir l'attention de son audience. Ça me rappelle ce TEDx "How to sound smart in your TEDx Talk" où le comédien nous montre que la forme doit être captivante... pourtant il n'y a rien à retenir à la fin. Il n'y a pas de fond. Il n'y a pas de message. En revanche, si vous voulez passer de "beau-parleur" à "bon-orateur-qui-arrive-à-diffuser-un-message" alors il faudra réfléchir à la structure de votre intervention. Et là, Max Bird utilise une technique puissante : le storytelling.

Les 3 ingrédients indispensables du storytelling

Parmi tous les bouquins existants sur le sujet (et ça commence depuis Aristote...) il y a "Storytelling Made Easy" de Michael Hauge que j'ai découvert. Ce barbu est un expert qui intervient sur les plus grands films Hollywoodiens et donne des détails précieux sur comment créer des histoires transformatives aussi bien au cinéma que dans le business. Car dans les 2 cas, le storytelling apporte du sens et permet de démontrer plutôt que d’expliquer. Il faire vivre des émotions, capte et maintient l'attention, et aide à mémoriser l'idée clef sur le long terme. Oui, c'est une technique très puissante. Et oui, elle est largement sous-estimée au moment de prendre la parole... c'est pour ça qu'on veut la diffuser dans nos accompagnements ou nos formations.

Revenons à la vidéo de Max Bird pour découvrir les 3 ingrédients indispensables qu'on retrouve dans tout storytelling qui se respecte :

  • I - Un héros/ Une héroïne : il doit être "vivant", avoir des traits de caractères bien précis pour qu'on ait de l'empathie pour lui. Cela peut tout aussi bien être vous-même mais le mieux c'est que ce soit votre client, votre prospect, votre bénéficiaire... Bref, un héros / une héroïne dans lequel / laquelle l'audience peut s'identifier. Là, il s'agit de lui-même : un passionné d'oiseaux gesticulant et dynamique qui ne peut plus jouer ses spectacles à cause du coronavirus. Il va donc se réfugier chez un ami dans le nord de la banlieue parisienne et il dispose dorénavant de beaucoup de temps pour faire quelque-chose qu'il n'a jamais fait : prendre des oiseaux français en photo. Voilà voilà, si on en restait là, pas sûr que +100K personnes auraient regardé sa vidéo...
  • II - Un objectif clair : le héros doit avoir la volonté d'évoluer et d'atteindre un objectif pour changer sa vie. Ce désir doit être extrêmement motivant, clair et visible de tous. Si il est atteint, le héros aura évolué, aura été transformé. C'est ce qu'on appelle la promesse de changement dans votre storytelling : comment le héros peut-il devenir une meilleure version de lui-même ? Là, Max Bird se donne 3 objectifs pendant son temps de confiné : réussir à prendre des belles photos d'une Pie Bavarde, d'un Pic Vert et d'un Pic Épeiche. Il a pris énormément de clichés dans ses voyages en Amazonie mais n'a jamais pris le temps de s'intéresser aux oiseaux de notre territoire. Il va très vite réussir à prendre les 2 premiers en photo... Ce qui va finalement transformer un de ses objectifs en une vraie quête : capter une image parfaite d'un Pic Épeiche : "Je suis en train de tomber amoureux de cet oiseau" ! Voilà voilà bis, pas sûr que +100K personnes auraient regardé sa vidéo si nous nous en arrêtions là. Mise à part des passionnés d'oiseaux.
  • III - Des obstacles : de savoir que Max Bird ait envie de photographier un Pic Épeiche et qu'il s'est réfugié sous une tente pendant +3 mois pour ça... honnêtement qui s'en fout ?! Et il est là l'ingrédient magique : ce n'est pas l'objectif qui créé l'émotion, ce sont les obstacles. Qu'est-ce qui rend l'objectif impossible ? En quoi est-ce difficile ? Quels sont les freins internes (doute, peur, courage...) ou freins externe du héros ? Là, Max présente son histoire de manière chronologique et... tous les obstacles qui l'empêchent de capturer ce fameux Pic Épeiche : des jardiniers qui débarquent au jour 10 pour couper des arbres, des parents à convaincre pour garder les rondins de bois coupés, les Pics qui s'envolent dès qu'il s'en approche, des prises de vue sous le mauvais angle, un matériel pas adapté, une araignée curieuse, et même 23 jours sans aucune apparition... 23 jours à attendre son oiseau ! Oui, une vraie chasse aux Pokémon ! C'est dans ces moments là qu'on est tenu en haleine, c'est dans ces moments là qu'on a envie qu'il atteigne son objectif, qu'on souhaite une libération.


Pendant 27min, le vidéaste capte notre attention de bout en bout. Il y a des rebondissements, des émotions (article complet sur l'importance des "émotions"), des musiques épiques (Épeiche ohoh !)... bref, si lui arrive à nous donner envie de s'intéresser à l'ornithologie, alors pensez bien qu'avec vos projets, vos messages, vos prises de parole, vous pouvez intéresser beaucoup de monde. Encore faut-il savoir clarifier, structurer et incarner vos messages. Alors entraînez-vous !

Remarques ô combien essentielles

🚨 Avant même de commencer à imaginer l'histoire que vous aimeriez raconter, il est important de se demander : qui est mon public ? qu’est-ce qu’il attend de moi ? que sait-il déjà ? qu’est-ce que j’attends de lui ? qu’est-ce que je veux qu’il retienne de mon intervention ?

🚨 L'ingrédient "obstacles" est terriblement important car ce sont vraiment tous les obstacles, les défis, les difficultés du héros qui mettent l'audience en émotions de Up and Down.

🚨 Votre entreprise / votre projet / vous-même ne doit pas être nécessairement le héros de l’histoire que vous racontez à votre client. Idéalement, utiliser le storytelling autour de son entreprise, ou autour de son produit ou de son projet ne signifie pas parler de soi. En tous cas pas en première intention. Mais au contraire parlez de votre client. Car c’est son histoire qui est la plus intéressante pour transformer (regardez cette pub de Intermarché et amusez-vous à retrouver les différents ingrédients).

🚨 Le storytelling est partout : art, fiction divertissement, mais aussi dans la publicité, la politique, le journalisme… Mais le storytelling est encore trop peu présent là où il pourrait être très utile : les présentations en public, les séminaires, les conférences, les entretiens d’embauche et même les propositions commerciales ou sur des posts LinkedIn. C'est pour ça qu'on a créé des parcours de formations complets. Vous permettre d'inspirer le passage à l'action grâces à des récits puissants et des prises de parole authentiques. Sa puissance est prouvé scientifiquement !

Prêt.e à commencer à vous transformer pour transformer la société avec des prises de parole engageantes ? Abonnez-vous à notre Newsletter pour recevoir du contenu et des conseils uniques en totale exclusivité mondiale !

Julien de Sousa, président co-fondateur

Derniers articles