November 24, 2020

Que doit-on retenir de votre prise de parole ?

Prendre la parole ce n'est pas quelque chose d'anodin.

Lorsque vous prenez la parole, vous prenez le pouvoir.

Et celles et ceux qui vous écoutent attendent de vous que vous partagiez quelque chose qui peut changer leur vie, améliorer même un petit peu leur quotidien. C'est parce que vous les considérez et que vous voulez les aider, que vous créerez des discours mémorables.

Pourtant, il y a une question de base que peu d'orateurs / oratrices se posent :

C'est quoi l'idée que je souhaite partager ?

Ceux qui vous écoutent veulent savoir où vous voulez en venir.

Avoir une réponse claire à cette question est fondamental car elle vous permet d'identifier le message clef que vous souhaitez que le public retienne.

Derrière toute intervention orale, il y a toujours une idée principale que vous venez partager ou défendre.

L'idée centrale est importante pour servir votre objectif.

Et une fois placée au centre de votre feuille au moment de créer votre discours, les techniques rhétoriques utilisées serviront à nourrir, illustrer, faire vivre cette idée.

Votre idée doit être simple, claire et concise.

Prenons l'exemple du discours, de Kamala Harris.


Pour nous aider à bien comprendre l'idée qu'elle vient défendre, Harris l'explicite clairement à 9min24.

Son idée :
"Dream with ambition, lead with conviction, and see yourselves in a way that others may not simply because they've never seen it before. But now, we will applaud you every step of the way."

En français ça donne quelque chose du genre :
"Rêvez avec ambition, avancez avec conviction, et croyez en vous, même si d'autres n'ont jamais imaginé que vous pourriez y arriver. Plus tard, nous applaudirons toutes les étapes qui vous ont mené à votre ambition."

Son objectif :
"No matter who you voted for. I will strive to be a vice-president like Joe was for president Obama : loyal, honest, and prepared. Waking up every day thninking of you and your families [...]"

En d'autres termes, son objectif est de fédérer un maximum de personnes ("no matter who you voted for"). Mais surtout les anciens pro-Obama et les outsiders : minorités ethniques et femmes issues de la diversité.

L'idée centrale est importante pour servir votre objectif.

Pour vous aider à clarifier votre idée clef, lorsque vous préparez une prise de parole, demandez-vous :

Qu'est-ce que j'aimerais qu'un journaliste mette à la une de son article une fois qu'il vous a écouté ?
- Quelle accroche ?
- Quelles sont les 3 lignes de synthèse qui résument l'article ?
- Quelle image illustre bien l'idée ?

De plus, entraînez-vous à déchiffrer l'idée clef de futures prises de parole que vous écouterez. Vous allez voir que parfois on se pose vraiment la question : "mais où est-ce qu'il/elle veut en venir ?!"

Ce qui n'est pas bon signe...

Alors à vous d'exprimer clairement l'idée qui intéressera votre public.

Prêt.e à commencer à vous transformer pour transformer la société avec des prises de parole engageantes ? Abonnez-vous à notre Newsletter pour recevoir du contenu et des conseils uniques en totale exclusivité mondiale !

Julien de Sousa, co-fondateur

Derniers articles