February 24, 2021

Votre Ethos peut sauver le monde, dans Dragon Ball Z

Je suis né en 1988, et depuis quelques semaines je me suis mis à revoir des séries et des animés des 90's et 00's.

Comme si la pandémie que l'on vivait me rendait nostalgique. Cette saveur douce et agréable synonyme de "ah c'était bien jadis".

Et justement le week-end dernier, j'ai revu le dernier arc de Dragon Ball Z : le combat face à Majin Buu.

Résultat de recherche d'images pour "vegeta sangoku majin buu"
Majin Buu (en rose) face à Son Goku (en orange) et Vegeta (en bleu)

Dragon Ball Z, DBZ pour les intimes, est un manga qui voit Son Goku (le héros) et ses amis sauver la Terre à plusieurs reprises de grands méchants bagarreurs qui veulent nous détruire.

Oui l'intrigue est relativement simple, mais l'univers est tellement wahou qu'il a marqué toute une génération.

Pas de jugement, c'est ma madeleine de Proust à moi.

J'aurais pu ne rien vous avouer, mais il y a un épisode qui m'a interpellé.

Un épisode qui nous apprend quelquechose sur l'Ethos.

L’Ethos
fait référence à l'image que vous renvoyez : votre personnalité, votre prestance, votre réputation, l'impression que vous laissez sur votre public qui juge votre légitimité et votre crédibilité. La réputation c'est ce qui vous permet de déjà conquérir un public avant même d'ouvrir la bouche car il sait que vous êtes quelqu'un d'intègre, de juste, de sincère, etc. Ça se construit et se solidifie donc avec le temps.

Revenons à DBZ.

Dans cet épisode, Son Goku et Vegeta combattent Majin Buu mais n'y arrivent pas du tout car ce dernier est beaucoup trop puissant. Une idée vient alors à l'esprit de Vegeta : demander aux terriens de donner leur énergie à Son Goku pour qu'il puisse créer une boule de feu alimentée par des milliards d'individus. Et donc suffisamment imposante pour gagner le combat.


A noté, car cette info est très importante (oui oui) : Vegeta est l'un des personnages principaux de la saga, mais est aussi le grand rival du héros Son Goku. Pour la faire courte, il combat souvent à ses côtés mais cherche toujours à être meilleur que lui. Il est arrogant et solitaire.

Néanmoins son idée pour gagner le combat est brillante, et par un procédé télépathique que je vous épargne, il se retrouve à donner un discours à tous les terriens :

"Habitants de la Terre, écoutez-moi attentivement. En ce moment même, un individu courageux est en train de se battre contre notre ennemi à tous. Et à vrai dire, il éprouve certaines difficultés à prendre l'avantage. J'ai besoin de votre aide, il va falloir que vous me donniez votre énergie. Levez vos mains vers le ciel. Si on réunit nos forces, on a peut-être une chance de chasser Buu de nos vies. Et ne vous inquiétez pas si vous vous sentez fatigués ensuite, c'est normal. C'est le prix à payer. On a rien sans rien."

(à voir ici à partir de la 9ème minute)


Nous avons là un bon discours qui présente les enjeux clairement, formule une demande explicitement, mobilise les émotions subtilement et explicite même les contreparties honnêtement.

Résultat ?

Ça ne marche pas du tout. Personne ne lève les mains.

Les terriens ne connaissent pas Vegeta, ils croient à une arnaque et refuse d'agir, alors que la planète est menacée de destruction (la réaction des terriens est à voir ici à partir de 17min17)

À ce moment-là, bien évidemment il s'énerve et cela n'aide en rien.

C'est alors que Son Goku prend le relais pour faire lui-même la demande aux terriens. Lui a toujours été humble et généreux. (à voir ici à partir de 8min41)

Tous les amis qu'il s'est fait pendant les 450 épisodes précédents reconnaissent sa voix, lui font confiance et s'empressent de lever les bras. La boule de feu grossit immédiatement, mais c'est loin d'être suffisant.

Les terriens n'agissent toujours pas car lui aussi est un illustre inconnu à leurs yeux.

Entre en jeu un troisième personnage : Hercule Satan, un des ressorts comiques de la saga. Un combattant complétement nul qui a réussi à se faire passer pour le guerrier le plus puissant du monde grâce à de nombreuses arnaques.

"Vous ne comprenez rien, c'est très grave ce qu'il se passe au-dessus de vos têtes ! Vous n'êtes que des ingrats. J'ai 2 nouvelles pour vous : une bonne et une mauvaise. La mauvaise d'abord c'est que Buu est toujours vivant. Mais la bonne c'est que je vais vous en débarrasser."

(à voir ici à partir de 16min21)


Son discours est beaucoup moins construit, beaucoup moins structuré, beaucoup moins empathique. 

Et pourtant.

Hercule Satan parvient à mobiliser les terriens qui le reconnaissent et lèvent tous leurs mains.

Son Goku arrive alors à avoir une boule de feu assez grosse pour venir à bout de Buu ("boudebou" ahah).

Que nous apprend cet épisode en lien avec la rhétorique ?


On voit que la réputation d’Hercule Satan, qui pourtant est usurpée, a plus de valeur de que les arguments de Vegeta, et Son Goku, qui pourtant sont solides.

L'Ethos (la réputation) l'emporte donc sur le Logos (les arguments)

Et ce constat n'est pas que dans DBZ, c'est quelqueschose qu'on voit aussi dans la vraie vie.

La plupart du temps, dès lors que vous bénéficiez de la confiance de vos interlocuteurs, vous parviendrez à les convaincre sans même avoir besoin d'arguments.

Et c'est particulièrement vrai en politique... où l'image du politicien a bien souvent plus d'importance que son programme. Hélas.

Donc restez attentifs au fond des messages et gardez un esprit critique face à n'importe qui.


Il existe néanmoins des choses que vous pouvez faire dès maintenant pour développer vore propre Ethos :

1- Démontrez vos compétences et maîtrisez votre sujet. On ne le répètera jamais assez, il est important de savoir travailler vos arguments, vos connaissances sur les sujets qui vous tiennent à cœur. C'est parce que vous devennez calé sur un sujet que votre parole aura de la valeur, votre opinion comptera. Les gens garderont de vous le souvenir d'un orateur / d'une oratrice qui sait de quoi il/elle parle.

2- Résistez à la médiocrité. Lorsqu'on connait un sujet, il est aisé de tomber dans la facilité et reproduire / répéter des choses dites maintes et maintes fois. On ronronne et on s'écoute parler. S'il vous plaît, respectez l'intelligence de votre public. Vous avez le devoir de partager vos connaissances avec passion et maîtrise. Non pas qu'il faille parler comme un expert dans son jargon cependant. Faire simple ne veut pas dire simpliste.

3- Partager vos vertus et vos valeurs. C'est LE truc qu'on nous dit tout le temps : "euh je ne vais pas parler de ma vie non plus, c'est pas le lieu pour ça". Alors oui, votre audience n'est pas là pour écouter votre journal intime. Mais sachez une chose, si à aucun moment vous ne partagez des choses personnelles, des choses qui comptent pour vous, dans le but de vous découvrir en tant qu'être humain, alors c'est le public lui-même qui fera des hypothèses. Et le pire c'est d'avoir des hypothèses faites à l'opposée de votre personnalité. Alors saupoudrez vos discours d'anecdotes personnelles qui viennent servir vos propos et montrer qui vous êtes au fond, dans vos valeurs.

4- Travaillez votre bienveillance. De manière générale, c'est une vertu de grande qualité dans la vie de tous les jours. Face à une audience, ça veut dire que vous devez être intéressé par le sort de vos semblables. Vous ne parlez pas pour parler, pour vous écouter, pour poser vos mots sans aucune considération. Vous venez présenter votre quête, ce que vous souhaitez apporter comme changement. Alors accompagnez-les, prenez soin d'eux. Regardez-les comme si vous vouliez aider chacun d'eux.

Vous ne pouvez pas plaire à tout le monde, vous ne pouvez pas avoir la confiance de tout le monde (article sur "commet vraiment gagner la confiance de son audience ?")

Et ce n'est pas grave.

Car vous n'arriverez jamais à persuader 100% de votre public.

Vous n'êtes pas responsable du résultat.

Mais vous êtes responsable de votre image et des moyens utilisés pour accompagner votre public à vous suivre.

Inspirez-vous de Son Goku (humble) plutôt que de Vegeta (arrogant) ou Hercule Satan (arnaqueur).

Prêt.e à commencer à vous transformer pour transformer la société avec des prises de parole engageantes ? Abonnez-vous à notre Newsletter pour recevoir du contenu et des conseils uniques en totale exclusivité mondiale toutes les 2 semaines.

Julien de Sousa, co-fondateur

Derniers articles